DIY

Ma première sculpture en bois

Réaliser ma première sculpture sur bois

 

Le bois, matériau noble, chaud, sensuel, vivant.

Que n'a-t-on pas rêvé devant la créativité qu'il permet et envié la réalisation parfaite de certaines sculptures.

Douces au toucher pour certaines, agréables à l'œil en tout cas, elles nous parlent.

C'est presque à votre portée, mais soyons modestes et réalistes, l'apprentissage vient avec l'ouvrage.

 

Bien sûr vous trouverez nombre de littérature, de beaux livres didactiques, de tutoriels, de sculpteurs professeurs, etc. mais la première approche par soi-même me semble indispensable pour sentir le bois sous tous ses aspects, approcher ses différentes finesses, sa résistance au travail du couteau, vos capacités. Vous pourrez ensuite mieux comprendre ce que les différents auteurs veulent dire.

 

 4 règles à suivre pour sa première sculpture sur bois

 

Règle n° 1 :

Démarrer modestement, dans un endroit tranquille, bien éclairé et facilement nettoyable, avec un plateau ou une vielle table qui ne craint pas le coup de couteau.

 

Règle n° 2 :

Disposer du meilleur outil que l'homme a créé, l'Opinel bien sûr.

Atelier bois Aix en Provence 

Règle n° 3 :

Trouver le bon bois : tous se sculptent, pas de la même manière, ni avec la même aisance, ni avec le même rendu.

 

Règle n° 4 :

Trouver l'inspiration : à vous de jouer, avec la nature, vos sens, votre sensibilité, des choses vues, des objets plus ou moins utiles…

 

Leçon n° 1 - Ma première sculpture

 

L'intérêt de cette 1ère leçon réside dans une approche ludique de la sculpture avant de se lancer dans des aspects plus académiques. Si cela vous a plu ou si avez déjà passé ce stade, rendez-vous dans les leçons suivantes.

Supposons la règle n°1 bien suivie, maintenant cherchons l'Opinel.

 Pour les aspects sécurité préférons nettement ceux avec une virole qui évite que le couteau ne se referme sur vos doigts. Quand je dis Opinel, il y a bien sûr d'autres couteaux avec blocage de la lame ou à lame fixe.

Opinel usagé ou neuf, mais toujours affûté. Un couteau est facile à affûter. Plus tard viendra une leçon sur l'affûtage des outils. Tâche délicate, que l'on aborde difficilement, avec forte appréhension, mais au demeurant pas si difficile que cela.

 Donc, Opinel en main, cherchons le bois. En général, on sculpte sur du bois sec, c'est-à-dire au moins un à deux ans après la coupe selon l'arbre. Une promenade en forêt, un entrelas de racines, une recherche dans le tas de bois de chauffage, dans le bois flotté en bord de mer ou en bord de rivière, ou même en magasin spécialisé ou chez un vendeur pour bricolage, etc. permettent de démarrer. Evitons les palettes ou similaires, pleines de produits pas toujours bien recommandables, et en fait très difficiles à sculpter.

Dame nature est prolixe en bois de formes variées qui déjà vous parlent et vous permettent d'imaginer des formes, des animaux, des attitudes, des potentialités, etc.

Un bois au grain fin comme le buis, le platane ou le tilleul est beaucoup plus facile à travailler dans les détails qu'un bois au gros grain comme l'épicéa.

 

 

 Atelier bois Aix en Provence  Atelier bois Aix en Provence  Atelier bois Aix en Provence

 

Sécurité, sécurité

1  - Le blocage de la lame du couteau, impératif.

2 - Le travail de coupe se réalise toujours en poussant le couteau vers l'extérieur, jamais vers soi.

 

Atelier bois Aix en Provence

 

Posez le bois sur la table. Si cela est possible, vous pouvez le fixer ou au moins le caler.

Si vous le tenez en main, attention aux doigts.

Au cas où vous deviez quand même tailler en tirant vers vous, faites-le avec grande prudence, par tous petits coups en laissant le couteau bien en contact avec le bois, le pouce sur le côté de la lame.

 Atelier bois Aix en Provence

Le geste

Il viendra tout seul après quelques tâtonnements. Quelques tutoriels vous aideront un peu pour la position du corps et des mains, mais le geste vous appartient car votre corps et votre main sentent mieux telle ou telle position.

Vous verrez ainsi que le bois a un fil : les fibres sont dans le sens de la longueur. Le travail dans ce sens est beaucoup plus facile que perpendiculaire à la fibre. Les finitions se réalisent toutes dans le sens du fil pour ne pas laisser de traces visibles.

 

Pour la finition, d'abord en raclant avec le tranchant du couteau, puis au papier de verre, grain fin au final, puis enfin au choix : huile, même alimentaire, ou vernis, que je préfère mat en général car il conserve le côté naturel du bois, et avec éventuellement une teinte incorporée au vernis ou non.

 

Quelques illustrations d'objets terminés pour lesquels vous voyez que la nature nous offre de larges possibilités. Chaque sculpture peut être baptisée d'un nom plus ou moins exotique qui reflétera votre vision. Ici, dans le désordre : Hippocampe, E.T., hérisson, algue, E.T. What, belette, auroch, ibis, mère au petit, saxo, el cobra, résus, E.T.2, HESPERONYCHUS THERIZINOSAURUS, et je vous laisse le soin de trouver qui est qui. Leur hauteur varie entre 3 et 30 cm.

 

   

   Atelier Aix en Provence

Atelier Aix en Provence   Atelier Aix en Provence

Atelier Aix en Provence

Atelier Aix en Provence  

Atelier bois Aix en Provence  Atelier bois Aix en Provence

 

Les sculptures sont dans l'ordre de progression de l'auto-apprentissage.

 

Et pour les bois utilisés, dans le désordre :

 

3 en bois inconnu

1 sculpture en buis

2 en racine de pin

1 en racine d'épicéa

1 en racine de cyprès

1 sculpture en épicéa

3 en loupe de buis

 Vous vous sentez l'âme  créative? Essayez les ateliers créatifs autour de chez vous

Par Max M.